mardi 28 février 2012

Vidéosurveillance en circuit fermé(CCTV) et circuit ouvert(OCCTV)


Vidéo surveillance en circuit fermé ou CCTV

      Dans une installation de vidéosurveillance en circuit fermé (ou CCTV,  Closed Circuit Television), le système est constitué d’un réseau de caméras et de moniteurs appartenant à une structure ou organisation n’ayant pas pour vocation de diffuser les images hors de ses murs. L’émission et la réception n’intéressent que celui qui est relié au réseau – à ne pas confondre avec les systèmes de télédiffusion publique ou privée dont les téléviseurs de nos salons captent aux travers d’antennes et paraboles les signaux émis par de puissants émetteurs statiques ou géostationnaires. Il est à noter que la Grande-Bretagne est le pays disposant du plus grand nombre de caméras installées sur son territoire tous secteurs confondus et que ce phénomène est en train de gagner la France. Différents évènements douloureux ont prouvé
leur efficacité mais la vidéosurveillance n’est pas la panacée contre tous les actes de malveillance.


 Vidéo surveillance en circuit ouvert ou OCCTV

      Le rôle d’un système de vidéosurveillance est d’accomplir une tâche bien définie de sécurité pour un site. Or il arrive que l’utilisateur souhaite une gestion multisite – il est tout à fait légitime qu’il puisse accéder à son système à distance, et cela en toute sécurité. Nous verrons que dans ce secteur, des progrès ont été accomplis grâce aux technologies électroniques, informatiques et télécoms. Le terme OCCTV(Open Closed Circuit Television) a été créé pour décrire ce type d’application. Nous aurons l’occasion d’y revenir au fil de cet ouvrage.

0 commentaires

Enregistrer un commentaire